Traitement de l’humidité

En provinces de Liège, Namur, Brabant Wallon et à Bruxelles

Retour à la page d'accueil de Humi-Stop

Présence de salpêtre sur les murs intérieurs de votre maison : voici comment réagir et le traiter

Le salpêtre est un dépôt blanchâtre qui apparaît sur les murs de votre maison, par évaporation de l’eau. Le nitrate de potassium contenu dans ce sel nuisible a de nombreux impacts néfastes à l’intérieur de votre habitation. Il traverse toutes les couches de la maçonnerie et détruit les matériaux. Vos experts du traitement de l’humidité au sein des bâtiments, en région de Namur et de Liège, vous livrent des conseils avisés pour enrayer la propagation du salpêtre.

Le salpêtre : un sel nuisible qui trouve son origine dans l’humidité

Exemple de peinture de mur qui s'écaille en raison de la présence de salpêtre dans une maison à NamurLe salpêtre résulte de remontées capillaires qui se hissent dans les murs des habitations, ce que l’on appelle l’humidité ascensionnelle. Mais il peut également trouver son origine dans une humidité de contact, à savoir qui a pénétré dans un mur enterré et qui s’est développée des caves vers les pièces supérieures.

Cette efflorescence se manifeste en plusieurs étapes :

  • L’eau monte du sol, dans le mur, chargée en sels minéraux;
  • Elle finit par s’évaporer, laissant le sel s’accumuler ;
  • À force de s’amonceler, il y a une saturation ;
  • Ce sel se révèle alors en surface du mur, en couche superficielle ;
  • Il devient actif, capte l’humidité de l’air ;
  • Il gonfle, se dilate et provoque l’éclatement des plafonnages et des plinthes, ainsi que l’écaillement de la peinture.

Un sel nuisible qui se manifeste surtout dans les anciennes étables à bestiaux transformées en habitation

De nombreuses étables à bestiaux ont été métamorphosées en véritables lieux de vie. Et pourtant, dans ces anciens bâtiments, le risque de voir du salpêtre surgir est particulièrement élevé. En effet, les urines d’animaux ont pénétré dans le sol. Lorsque l’eau remonte dans les murs, des années plus tard, elle est toujours très salée. Une fois évaporée, elle laisse apparaître le sel qui devient actif et provoque les effets néfastes évoqués ci-dessus.

Traiter le sel présent dans le mur : un procédé en plusieurs étapes

Pour éliminer le salpêtre, il est indispensable de créer un voile entre ce sel nuisible et l’humidité de l’air. Il est nécessaire, pour ce faire, d’agir par phase :

  • Détecter la présence d’humidité dans votre habitation, grâce aux différents éléments visuels et olfactifs qui permettent de le faire ;
  • Stopper la propagation de l’eau : il faut introduire une résine, qui durcit, crée la membrane et empêche l’eau de circuler ;
  • Attendre 8 à 12 mois que le mur rejette complètement l’humidité ;
  • Réaliser un cuvelage pour assainir la surface touchée: il faut décaper le plafonnage, poncer le mur endommagé, injecter une résine « époxy » pour rendre les sels inactifs et, enfin, replafonner les parois contaminées.

Ce procédé permet d’annuler l’effet négatif du sel, qui ne sait plus capter l’humidité.

Vous détectez la présence de salpêtre sur les murs intérieurs de votre maison ?

Contactez, sans tarder, les professionnels du traitement de l’humidité en région de Liège et de Namur. Ils vous informeront sur la nécessité d’établir un diagnostic et de procéder à l'élimination de ce sel nuisible. Ils vous rédigeront également, au besoin, un devis.